En attendant 2021...

La nuit tombe sur notre saison 2020.

Suite aux différentes décisions fédérales, régionales et provinciales concernant la situation sanitaire, nous suspendons nos activités et nos ateliers jusqu'au 4 janvier 2021.

Lueurs d’espoir : les résidences d’artistes se poursuivent, nos bâtiments sont accessibles au public et toute l’équipe reste à la disposition des associations de Marchin, Modave et Clavier pour toute demande de soutien. Le Centre culturel est peut-être en repos forcé, mais il veille et reste à l’écoute et au service des associations et des citoyens !
Il nous paraît essentiel de préserver des espaces de réflexion et d’échange et d’être présents à vos côtés pour vous offrir des lieux collectifs de discussion sur vos activités et vos projets.

Pendant toute la durée du confinement, nous mettons les locaux de la Cure à votre disposition pour organiser des visioconférences. L’espace est équipé de matériel (écran, webcam…) et vous avez la possibilité d’utiliser pour vos réunions virtuelles notre abonnement professionnel au logiciel Zoom.
Dans le respect des règles sanitaires en vigueur, les associations qui le souhaitent peuvent également utiliser les salles d’exposition pour leurs réunions.

L’équipe du Centre culturel est là pour vous soutenir et vous aider à passer ce cap difficile. Si votre association est confrontée à des difficultés, n’hésitez pas à nous contacter pour discuter de vos besoins. En attendant la réouverture, quand nous aurons les coudées plus franches pour partager des émotions et des accolades, nous sommes à vos côtés !

Info par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone : 085/41.35.38

Afin de rester au courant de nos activités et de nos propositions, nous vous conseillons de vous inscrire à notre newsletter : centreculturelmarchin.be/inscription


---------------


Le projet À la vie, à la mort !, programmé cet automne, a fait les frais du confinement. Si beaucoup d’activités ont dû être annulées ou reportées à des jours meilleurs, d’autres ont tout de même pu avoir lieu.

En collaboration avec la Bibliothèque Marchin-Modave, nous avons reçu l’auteur Jean-Michel Espitallier pour une rencontre chaleureuse autour du récit du deuil et de la vie qui se poursuit. Nous avons aussi pu vous proposer une rencontre croisée avec l’historien Alexis Wilkin, l’autrice Caroline Lamarche et Xavier Deflorenne, en charge de la conservation des cimetières en Région wallonne, pour ce qui fut une belle soirée à parler de ces lieux si familiers et chargés de sens. Xavier Deflorenne nous a fait le plaisir de guider une visite du cimetière de Grand-Marchin avec autant de passion que d’érudition. Et nous avons, en collaboration avec Arôme et Sens, fleuriste à Marchin, distribué du papier ensemencé sur lequel écrire quelques mots et qui, enfoui au printemps dans le sol, dans un cimetière ou ailleurs, donnera des fleurs des champs, comme un hymne à la vie.

Surtout, le vernissage des interventions artistiques dans le cimetière de Grand-Marchin et de l’exposition Petite mort, grande vie, au Centre culturel ont attiré un public très nombreux. Cela témoigne de votre volonté, de notre volonté à toutes et tous, de chercher ensemble dans l’art, le partage et la curiosité, des moyens de traverser cette période désagréable sans perdre ce qui nous lie, et ça nous réjouit.

Les interventions au cimetière restent visibles, et l’exposition n’a pas été décrochée des murs du Centre culturel. Elle attend, elle aussi, son déconfinement pour vous accueillir à nouveau. C’est tout ce que nous espérons !

 

Photo : Nathalie De Muijlder, collectif Suzanoo, résidence à Marchin, novembre 2020.