Samedi 3 octobre & Mercredi 21 octobre
Centre culturel et Cimetière de Grand-Marchin

Le Centre Culturel vous invite à un vaste projet d’écriture pour raconter les territoires de Marchin, Modave et Clavier. 
Les paysages, les lieux qui vous sont chers, ceux qui vous repoussent, les maisons et les arbres, les champs et les routes, les carrières, les rivières et jusqu’au moindre banc, et les femmes et les hommes qui les peuplent, aujourd’hui comme hier… Tous ces lieux de vie et les sentiments qu’ils provoquent en vous, les états d’âme joyeux ou mélancoliques, seront la matière à raconter votre territoire.
Il n’est pas nécessaire de « savoir écrire ». Il faut seulement avoir envie de se promener (en soi et autour de chez soi).
Raconter le territoire, c’est transmettre sa mémoire, apprendre à connaître les effets du paysage et de la géographie sur nos vies, et nourrir une réflexion sur le territoire commun. C’est aussi le rendre accueillant pour celles et ceux qui s’y installent ou ne font que le traverser.
Tout le monde a quelque chose à dire et à raconter. Rien, aucun lieu, aucune sensation, aucun souvenir n’est insignifiant. Anciens ou nouveaux arrivants, jeunes ou vieux : tout le monde peut y participer.

Un premier atelier : " Écrire la vie avec la mort " 

Vous avez des proches, familles ou amis dont la sépulture (tombe, urne, dispersion) se trouve dans le cimetière de Grand-Marchin ?
Nous vous invitons à nous rejoindre pour écrire, au moyen de différentes techniques, un récit, une anecdote, un fait, un souvenir d’une personne que vous avez connue. 
Vous n’avez pas de lien familial ou amical avec le cimetière de Grand-Marchin ? Nous vous invitons à vous promener dans ses allées, à explorer son espace, ses vieux murs, ses pierres et ses herbes folles, son paysage, et à écrire les sentiments qu’il vous inspire, les souvenirs qu’il évoque, les questions qu’il soulève.
C’est un paradoxe : les cimetières sont des lieux de vie. Ils sont fréquentés par des vivants. Ils gardent la trace des vies passées. L’atelier Écrire la vie avec la mort a pour objectif de célébrer ces vies, d’en transmettre le souvenir – parce que toutes ces existences ont quelque chose à dire du territoire sous lequel elles reposent. Il vous invite aussi à regarder la vie qui se poursuit, en ce lieu tellement symbolique. 
Rien de morbide ou d’irrespectueux : c’est raconter la vie qui nous lie toutes et tous, jusqu’à son extrémité.

Lieu : Centre culturel et cimetière de Grand-Marchin
L’atelier est constitué de deux sessions de 2 heures. C’est gratuit !
Première séance : samedi 3 octobre de 15h à 17h
Deuxième séance : mercredi 21 octobre de 18h à 20h

Info : 085/41.35.38 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou weezevent.com/ecrire-le-territoire