Chromatique, diatonique, d’oreille, sur partition, de la musique traditionnelle des pays lointains à la musette locale… un univers sans frontière.
L’accordéon, c’est de l’air, du grand air du large.

 

Pendant 16 ans, Louis a guidé les doigts, les oreilles et les cœurs, à Marchin. Une belle aventure que cet atelier d’accordéon.

Nous nous souviendrons de son sourire, de sa gentillesse, de sa discrétion, de son indulgente attention à nos maladroites quêtes de l’accord,  de son « qu’allez-vous nous interpréter aujourd’hui ? ».

L’air de rien, il nous a donné une belle leçon de générosité, de simplicité et de vérité.

Collectivement, nous faisons le deuil d’un Grand Bonhomme. Il faudra du temps pour retrouver le rythme.

Merci Maestro, Merci Louis. Quelle chance nous avons eue de t’avoir connu.

 

Pour le Centre culturel et le collectif Louis’Accord Band

Isabelle