Infana Tempo, « Le temps des enfants » en Espéranto.

Pour autant - et pour paraphraser Geneviève Djénati (psychologue) : « Il n’existe pas une quantité « idéale » de temps à consacrer aux enfants. Seule la qualité des moments partagés compte. »

Nous veillerons à décliner ce temps sous diverses formes au cours de la saison… Des moments où accueillir les rêves des enfants. À l’image de la boîte du mouton dans Le Petit Prince, nous essayerons de dessiner et de leur offrir des lieux qui correspondent à leurs mondes. Le contenu de ces boîtes, ce sont les enfants eux-mêmes qui le rempliront. Chacun à sa manière, avec ses émotions, son vécu des moments partagés. Mais le contenant, il nous appartient de le construire.

Des activités ponctuelles : une projection « un film, un jouet », une exposition destinée aux enfants, des spectacles dans le cadre de « Noël au Théâtre » et « Éclosion(s) »…

Des activités plus régulières en coopération avec les écoles : la création de clips musicaux sur les chansons réalisées par les élèves avec André Borbé ; le projet des « Grandes questions » avec les élèves de 5e et 6e primaires, qui les invite à partager leurs avis, leurs opinions, leurs idées, sur des thèmes qui les concernent dans leur environnement plus ou moins proche ; les animations au sein des expositions ; les collaborations en fonction des demandes des enseignants…

Parce que le rêve est l’un des plus profonds besoins de l’homme, nous postulons qu’inévitablement, ceux des enfants se conjugueront avec les nôtres au cours des ces temps de douceur et de découverte…

 

>> Le projet du Centre culturel